Nouveaux mandatés

La réunion des nouveaux mandatés aura lieu le lundi 12 mars 2018, au siège...

Forfait jour : Jurisprudence importante

Merci de prendre connaissance de cette jurisprudence.  Forfait jours : un...

L’Agirc-Arrco veut garder le recouvrement

Paru dans Protection Sociale Informations, N° 971 du 01/04/2015 Le...

Non à la mainmise sur les régimes de retraites

Non à la mainmise du gouvernement sur les régimes de retraites...

Réforme du Code du Travail : ce qui vous attend à la rentrée

Réforme du code du travail : ce qui vous attend à la rentrée !

 

Réforme du code du travail : ce qui vous attend à la rentrée !

REPRESENTATION DU PERSONNEL : Demain, CE, DP et CHSCT seront regroupés au sein d’une seule instance. Moins nombreux et plus sollicités, vos représentants seront moins disponibles pour vous accompagner. Alors, prêt à vous défendre seul ?

Non, la fusion des instances représentatives ne créera pas d'emplois !

Découvrez ici le visuel


LICENCIEMENT ECONOMIQUE : Désormais, votre filiale pourra vous licencier pour motif économique, même si votre entreprise est bénéficiaire à l’échelle mondiale. Alors, prêt à subir l’arbitraire financier ? 

Non, faciliter le licenciement ne créera pas d’emplois ! 

Découvrez ici le visuel

 

CDI DE CHANTIER Désormais, votre employeur pourra multiplier les CDD sur des durées longues correspondant à la réalisation de projets spécifiques. Et ce, sans contrepartie financière. 

Alors, prêt à renoncer à un logement ou à pouvoir emprunter ?

Découvrez ici le visuel

 

CONTRAT DE TRAVAIL : Un accord collectif, même moins favorable, pourra désormais modifier votre contrat de travail… sans que vous puissiez le contester.  Alors, prêt à être licencié pour avoir refusé la modification de votre contrat de travail ?

Non, fragiliser la liberté contractuelle ne créera pas d’emplois !

Découvrez ici le visuel

 

REMUNERATION : Primes, 13e mois, avantages en nature...seront désormais négociés au sein de votre entreprise. Avec un risque majeur : celui d’une révision à la baisse. Alors, prêt à voir fondre vos éléments de rémunération ? 

Non, la détérioration de votre pouvoir d’achat ne créera pas d’emplois !

Découvrez ici le visuel