ALLIANCE PRO

Les six groupes constitutifs d’Alliance professionnelle (Agrica, Audiens,...

RAPPROCHEMENTS

Si les travaux destinés à unir Malakoff Médéric et Humanis sont...

Réunion DS avril 2018

La réunion des délégués syndicaux du 19 avril est annulée en raison des...

Permanence juridique Mai

Permanence juridique le vendredi 18 mai 2018. Date de juin à déterminer.

Nouveaux mandatés

La réunion des nouveaux mandatés aura lieu le lundi 12 mars 2018, au siège...

Non à la mainmise sur les régimes de retraites

Non à la mainmise du gouvernement sur les régimes de retraites complémentaires

Les faits : 

  • Manuel Valls demande au Haut Conseil du Financement (HCF) de la Protection Sociale d’étudier le recouvrement des cotisations retraites par les URSSAF. 
  • Les pouvoirs publics envisagent aussi de piloter les retraites complémentaires en lieu et place des partenaires sociaux. 

En quoi c’est catastrophique ? 

  • Disparition du paritarisme au profit de l’étatisme. 
  • Mise à mal du fonctionnement des régimes de retraites :
    • ne pas avoir la trésorerie nécessaire au moment voulu pour payer les pensions.
    • manque de justesse du calcul des droits
    • organisation incompatible avec un système dans lequel les entreprises ne cotisent pas toutes aux mêmes taux. 
  • 3000 salariés de la retraite devront intégrer le régime général. 

Les actions de l’IPRC  déjà entreprises ? 

  • Obtention que la CFE-CGC  au H.C.F. s’oppose à ces mesures
  • Intervention en négociation de branche