Haro sur les cadres et les agents de Maîtrise

Si les Cadres et les Agents de Maîtrise qui représentent aujourd’hui plus de la moitié des salariés de notre branche ont pu échapper à une augmentation des RMMG différentiée par catégorie, dans les groupes les mesures discriminatoires à leur encontre ont tendance à se renforcer, illustration :

 

A l’AG2R LA MONDIALE l’employeur propose une augmentation de 1,5 % pour les classes 1 à 3
avec application d’un plancher de 40 € ; une augmentation de 1,2 % pour les classes 4 et 5
avec application d’un plancher de 30 € ;une augmentation de 0,8 % pour la classe 6 avec
application d’un plancher de 30 € et rien pour les classes 7 et 8.

Chez HUMANIS , bien que représentant plus de la moitié du personnel les cadres et les Agents
de Maîtrise se sont vus réserver, via le protocole d’accord pré-électorale 2 postes sur 18 au
CCE.

 

Cette volonté de supprimer des acquis obtenus en contrepartie des sujétions attachées à nos fonctions, au-delà des légitimes mécontentements face à la perte d’avantages fragilise les équilibres solidaires sur lesquels se fonde notre protection sociale. Nous mettons en garde ceux qui par des décisions injustes vont pousser les agents de Maîtrise et les cadres à refuser la nécessaire solidaritépour se tourner vers des solutions individuelles, ce mouvement a déjà commencé, chez les jeunes notamment.

Ce contexte légitime, encore un peu plus, l’existence de notre organisation afin que l’encadrement puisse faire entendre sa voix face à ceux qui veulent la faire taire.

  

Agents de Maîtrise et Cadres de la branche Retraite Prévoyance
rejoignez La CFE-CGC IPRC seule organisation qui vous défende réellement.