B2V : les assureurs favorables au départ du BCAC

B2V : les assureurs favorables au départ du BCAC La Fédération française de...

ALLIANCE PRO AU COMPLET

ALLIANCE PRO AU COMPLET « IRP Auto et Agrica nous ont confirmé cette...

AGRICA : la sommitale valide les modalités de la Sgaps agricole

Paru dans Protection Sociale Informations, N° 1075 du 24/05/2017 Après deux...

Forfait jour : Jurisprudence importante

Merci de prendre connaissance de cette jurisprudence.  Forfait jours : un...

l'Ircem à l'heure des choix

  L'Ircem, le groupe de protection sociale des emplois de la famille, vient...

B2V

B2V se bat bec et ongles pour compenser la baisse de dotation de gestion liée...

MALAKOFF MÉDÉRIC

MALAKOFF MÉDÉRIC.  La sommitale de Malakoff Médéric devait mandater, le...

L’IPRC signe l’accord salariale de branche 2013

Après consultation de nos instances, nous avons donné notre accord sur les propositions suivantes : 

  • RMMG augmentées au 1er janvier de 1,2% (ce qui garantit pour tous en 2013 une  augmentation minimale des  salaires réels de 1,02%)

 

  • Augmentation de la RMMG 1A de 1,6% (ce qui garantit dès le 1er janvier une augmentation de la partie ancienneté de votre salaire mensuel de 1,6%)

 

  • Clause de revoyure prévue si pendant 3 mois consécutifs la pente annuelle de l’inflation dépassait de 0,5 point l’augmentation obtenue (1,2 + 0,5) = 1,7%

 

                 Même si une partie de l’augmentation obtenue est inférieure aux dernières prévisions 2013 (1,4% par l’INSEE), nous avons voulu, eu égard :

  • au contexte économique difficile des groupes de protections sociales :

-        Déséquilibre des régimes de retraites conduisant à une baisse des dotations de gestion et à un quasi gel de la valeur du point,

-        résultats techniques des contrats prévoyance et frais de santé déficitaires,

-        au constat que ces augmentations sont supérieures à celles obtenues dans des secteurs équivalents.

 

Garantir une augmentation collective minimum pour tous, dans tous les groupes, sans discrimination vis-à-vis des cadres et agents de maîtrise.

Ces résultats doivent être maintenant complétés par la négociation annuelle obligatoire d’entreprise.