ALLIANCE PRO

Les six groupes constitutifs d’Alliance professionnelle (Agrica, Audiens,...

RAPPROCHEMENTS

Si les travaux destinés à unir Malakoff Médéric et Humanis sont...

Permanence juridique du 13 juillet 2018

La prochaine permanence aura lieu le 13 juillet 2018 de 14 h à 17 h.    

Humanis : Licenciement du DG Damien Vandorpe

HUMANIS :

La lettre de l'assurance a annoncé cette semaine le départ non volontaire du directeur général Damien Vandorpe.

La section syndicale exige des informations sur les raisons justifiant cette décision en demandant la réunion de CE extraordinaires.

Le licenciement de Damien Vandorpe est entériné aujourd’hui le 16 janvier par le conseil d’administration d’HUMANIS.

Négociations salariales de branche du 31 janvier 2013

La CFE-CGC IPRC négociera sur les bases suivantes :

- Pas d'accord discriminatoire revalorisant les RMMG de l'encadrement d'un % moindre.

- Maintien du pouvoir d'achat pour l'ensemble des classes

Humanis : signature accords UES par CFE-CGC IPRC

HUMANIS :

Malgré nos doutes sur la conformité juridique du texte, la CFE-CGC IPRC a signé les accords d'UES qu'elle juge protectrice pour le salarié et facilitatrice pour le dialogue social.

Régimes Agirc-Arrco : lancement d’une négociation le 22 novembre

Alors que les régimes de retraite complémentaire Agirc et Arrco voient leur solde se dégrader plus vite que prévu, les partenaires sociaux ont décidé, le 12 octobre, d’entamer des négociations le 22 novembre prochain pour arrêter des « mesures conservatoires ».

À l’horizon 2017-2020, les réserves financières des régimes complémentaires Agirc et Arrco devraient avoir disparu. Aussi, réunis le 12 octobre, les partenaires sociaux (à l’exception de la CGT) ont décidé d’ouvrir un cycle de négociations qui débutera le 22 novembre. Au menu, des « mesures conservatoires » pour gérer le court terme. En parallèle, une réflexion devrait s’engager pour « remettre à plat » les régimes de retraite complémentaires.

Des mesures conservatoires devraient être décidées avant le 1er avril 2013, date à laquelle la valeur du point Arrco et Agirc est habituellement modifiée.

Pour cela, des scénarios ont été chiffrés par les régimes : le gel temporaire des pensions ou la moindre revalorisation de la valeur du point, augmentation du salaire de référence de 3,5 % de plus que les prix chaque année pendant cinq ans, un taux de réversion à l’Agirc et à l’Arrco de 54 %, la hausse des cotisations, l’augmentation de la durée de cotisation, le relèvement de l’âge de la retraite, etc.

À plus long terme, certains partenaires sociaux souhaitent une réforme structurelle des régimes de retraite complémentaire. Mais la CGT souligne qu’il « ne sert à rien d’ouvrir des négociations maintenant », alors que s’engagent des débats sur le financement de la protection sociale et une concertation en vue de réformer l’ensemble du système de retraite. Elle devrait toutefois participer à la négociation.