B2V : les assureurs favorables au départ du BCAC

B2V : les assureurs favorables au départ du BCAC La Fédération française de...

ALLIANCE PRO AU COMPLET

ALLIANCE PRO AU COMPLET « IRP Auto et Agrica nous ont confirmé cette...

AGRICA : la sommitale valide les modalités de la Sgaps agricole

Paru dans Protection Sociale Informations, N° 1075 du 24/05/2017 Après deux...

Forfait jour : Jurisprudence importante

Merci de prendre connaissance de cette jurisprudence.  Forfait jours : un...

l'Ircem à l'heure des choix

  L'Ircem, le groupe de protection sociale des emplois de la famille, vient...

B2V

B2V se bat bec et ongles pour compenser la baisse de dotation de gestion liée...

MALAKOFF MÉDÉRIC

MALAKOFF MÉDÉRIC.  La sommitale de Malakoff Médéric devait mandater, le...

Conférence "Métiers en mouvement"

Conférence "Métiers en mouvement"
" La relation client sera-t-elle notre seul métier demain ? "
du 13 novembre 2012.

 

Prenez connaissance de l'invitation à cette Conférence : Invitation

 

Pour vous inscrire , completer ce Bulletin d'inscription

ou informer par mail : Isabelle Midon ( Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.  ) de votre présence.

 

Enquête ESOPE 2011 : Salaire moyen annuel

L'article ESOPE 2011 :

      Télécharger

La CFE-CGC ne signera pas l'accord salaire chez PRO BTP

Jeudi 12 avril 2012 : nouvelle négociation sur la valeur du point

NON, LE COMPTE N’Y EST PAS !
SURTOUT POUR LES MEMBRES DE L'ENCADREMENT !

Non,   une augmentation de la valeur du point de 1,25 % (10,387 €) alors que la perte du pouvoir d’achat depuis octobre 2011 est de 1,74 %, ce n’est pas maintenir le pouvoir d’achat des salariés !!!

Constatez vous-même :
Indice INSEE de septembre 2011 : 122,49 (référence de la dernière augmentation)
Indice INSEE de mars 2012 : 124,63
Augmentation constatée du coût de la vie : + 1,74 %
Augmentation donnée par la Direction Générale : 1,25 %.

La Direction Générale a une façon bien à elle d’appliquer les propos qu’elle nous a tenus : permettre aux salariés de PRO BTP de suivre l’évolution du coût de la vie.

C’est l'objectif du premier pilier des rémunérations du « statut PRO BTP » : sommes-nous toujours dans la même logique ?

Peut-être s’agit-il d’un « suivi à distance » avec un décalage de plusieurs mois ?

… au minimum jusqu’à la paie de fin octobre 2012,

si la petite phrase de Paul Grasset « on n’est qu’au premier rendez-vous (de l’année) » veut dire que la prise en compte de la réalité l’emportera sur « le 1,7 % d’évolution prévisionnelle officielle » ayant servi de base à la construction des budgets de PRO BTP pour 2012.

S’il n’en était pas ainsi, cela signifierait que la Direction Générale de PRO BTP n’applique plus l’esprit et la lettre du premier pilier du système de rémunérations de notre statut : la Direction Générale aurait alors, dans les faits, choisi de baisser le pouvoir d’achat des salariés de PRO BTP.

Vous comprenez que trop de risques planent pour que la CFE-CGC donne son accord sur une augmentation qui, dès aujourd’hui, ne maintient plus le pouvoir d’achat. 

Les salariés de PRO BTP repartent déjà de la négociation du 12 avril avec une perte de 0,49 % qu’ils vont supporter chaque mois jusqu’à la paie de fin octobre, si la Direction Générale compense ce 0,49 % aux alentours du 10 octobre 2012.

Cette perte de 0,49 % va se répercuter sur avril
+ sur mai
+ sur juin
+ sur juillet
+ sur août
+ sur septembre.

Si ces 0,49 % sont accordés en octobre, alors, l’hémorragie s’arrêtera pour l’avenir.

Mais pour compenser la perte subie pendant les 6 mois, SEULE UNE PRIME EN POURCENTAGE DU SALAIRE POURRA RATTRAPER CETTE PERTE.

A ce 0,49 % de retard dès le 12 avril, vont venir s’ajouter, chaque mois, l’augmentation de l’indice INSEE …

Malheureusement, ce retard et les mauvais indices des mois à venir auxquels on peut s’attendre n’annoncent RIEN DE BON POUR LES SALAIRES DES MEMBRES DE L’ENCADREMENT : après le mauvais coup de l’intéressement, VOS SALAIRES eux-mêmes pourraient ne plus obéir à l’esprit et à la lettre du Statut PRO BTP que vous connaissez.

Rendez-vous début octobre pour être fixés.

Pour vous donner une information complète, la CFE-CGC reconnaît que ce « +1,25 % » concernera les Employés, les Agents de Maîtrise et les Cadres, indistinctement et de la même façon, mais les Employés bénéficient d'une prime minimale de vacances de 1850 euros (+ 100 euros par rapport à 2011, soit + 5,71 %).

Et bien sûr, cette prime minimale ne concerne ni les Agents de Maîtrise ni les Cadres.

1er Mai : la CFE-CGC ne participe pas à la Manifestation du Travail

Carole Couvert, secrétaire générale CFE-CGC, vous informe :

 Pourquoi la CFE-CGC ne participe pas aux manifestations du 1er Mai ?

Le bureau national de la Confédération a décidé de longue date de ne pas participer aux manifestations du 1er mai pour deux raisons :

1) Cela n'est pas dans nos traditions, nous avons fait une seule exception : au début de la crise économique et sociale, en 2009.

2) Nous sommes en période d'élection présidentielle et nous ne voulons pas donner de signes en faveur de l'un ou l'autre des deux candidats en lice.

Notre organisation est indépendante des partis politiques et tient à le rester tant dans cette campagne que pour celle des législatives à venir. Cette position est intangible, quels que soient les propos tenus par les candidats.

La CFE-CGC n’entrera dans aucune polémique : elle travaille sur le fond des dossiers au service de l'ensemble de ses adhérents dans une période où s’annonce une nouvelle vague de licenciements et de plans de sauvegarde de l'emploi.

Vos idées et vos intentions de vote vous appartiennent, en revanche elles ne doivent pas circuler dans le réseau CFE-CGC. Nos statuts sont très clairs en la matière. Ceci est un rappel à l'ordre et à la discipline !

La CFE-CGC ne donnera aucune consigne de vote et ne se laissera piéger par aucune provocation. Notre rôle est d'éclairer nos adhérents, c’est l’objectif de notre Pacte social (http://www.cfecgc.org) qui regroupe l'ensemble de nos propositions faites aux candidats à la présidentielle.

Je compte sur vous

Cordialement

Carole Couvert
Secrétaire Générale
Confédération CFE-CGC
59 rue du rocher
75008 Paris
06.16.26.59.43
Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.