Réunion des délégués syndicaux le 22 Janvier 2021

La réunion des délégués syndicaux se déroulera le 22 JANVIER 2021 en...

Permanence juridique : 22 Janvier 2021

La prochaine permanence se tiendra le  22 JANVIER 2021 de 14 à 17 h. Pensez...

Permanence juridique : 19 février 2021

La prochaine permanence se tiendra le  19 Février 2021 de 14 à 17 h. Pensez...

Permanence juridique : 19 mars 2021

La prochaine permanence se tiendra le  19 mars 2021 de 14 à 17 h. Pensez à...

Le Forfait Jour en Pratique

SEPTEMBRE 2015 - Article n°1 : Le forfait jour en pratique

 S’il est bien une modalité d’organisation du temps de travail des salariés qui pose question, c’est la convention de forfait annuel en jours. 

En effet, même si son application paraît simple, en réalité, de nombreux contentieux  y trouvent leur origine.

 Afin de rendre ce système plus compréhensible, voici les questions que vous pouvez vous poser.

Qu’est-ce que le forfait jour ? 

Comment est-il mis en œuvre ? 

Quels sont les salariés concernés ? 

Comment le forfait annuel en jours est-il appliqué ? 

Qui a la charge de la preuve de la durée de travail en cas de litige ?


Les réponses à ces questions sont développées dans notre article.(Article accessible aux seuls adhérents)

Faites une recherche avec les termes "Article Juridique"

 

Communication_interfédérale suite CPP du 26 janvier 2015

26 JANVIER 2015 : OUVERTURE DES NEGOCIATIONS RMMG
LES GRILLES RESTERONT FERMEES !


L’interfédérale de la Branche Retraites Complémentaires Institutions de Prévoyance, constituée le 15 janvier, s’est faite accompagner le 26 janvier 2015 par des délégations des GPS, rassemblées devant le siège du GIE ARRCO-AGIRC, où se tiennent toutes les négociations de Branche.


Événement prémonitoire, sans doute, les grilles du GIE se sont fermées à leur arrivée.

Télécharger :   tract


Tract intersyndical du 19 janvier 2015

 

Notre profession, ses salariés, notre convention collective sont attaqués !


Le 26 janvier 2015, les fédérations syndicales rencontrent les employeurs pour négocier l’augmentation des minima de la profession qui impactent les augmentations générales de salaires.

Pour lire le tract, cliquer sur :   TRACT-INTERSYNDICAL

Non à la mainmise sur les régimes de retraites

Non à la mainmise du gouvernement sur les régimes de retraites complémentaires

Les faits : 

  • Manuel Valls demande au Haut Conseil du Financement (HCF) de la Protection Sociale d’étudier le recouvrement des cotisations retraites par les URSSAF. 
  • Les pouvoirs publics envisagent aussi de piloter les retraites complémentaires en lieu et place des partenaires sociaux. 

En quoi c’est catastrophique ? 

  • Disparition du paritarisme au profit de l’étatisme. 
  • Mise à mal du fonctionnement des régimes de retraites :
    • ne pas avoir la trésorerie nécessaire au moment voulu pour payer les pensions.
    • manque de justesse du calcul des droits
    • organisation incompatible avec un système dans lequel les entreprises ne cotisent pas toutes aux mêmes taux. 
  • 3000 salariés de la retraite devront intégrer le régime général. 

Les actions de l’IPRC  déjà entreprises ? 

  • Obtention que la CFE-CGC  au H.C.F. s’oppose à ces mesures
  • Intervention en négociation de branche